Le Test of English for International Communication, plus communément appelé TOEIC est une certification qui permet d’évaluer le niveau d’anglais d’une personne à l’écrit comme à l’oral. Ces tests ont été créés dans les années 1970 par la société ETS (Educational Testing Service) afin de répondre à une demande croissante des entreprises cherchant des collaborateurs parlant anglais pour commercer avec des partenaires à l’international.

Ces tests sont ceux les plus reconnus dans le monde professionnel aujourd’hui. En effet, le TOEIC est reconnu par le CECRL (Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues), une norme internationale qui décrit la compétence linguistique et permet donc d’évaluer tous types de niveaux. Par ailleurs, ces tests évaluent toujours le niveau d’anglais dans un contexte professionnel. 

Aujourd’hui, le test TOEIC est devenu un critère de référence pour les décideurs du monde professionnel. Une certification TOEIC sur un CV constitue une réelle valeur ajoutée et témoigne d’un certain niveau d’anglais.

Les tests du TOEIC sont utilisés à des fins différentes. Pour 31% des candidats, le test est nécessaire dans le cadre d’un apprentissage, pour 24% pour leur recherche d’emploi et pour 23% dans le cadre d’un diplôme. En effet, de nombreuses écoles, universités demandent à leurs étudiants de passer un test TOEIC soit dans le cadre de leurs concours d’entrée, soit pour valider leurs diplômes. Passer le TOEIC se révèle donc être pertinent voire même indispensable dans la mesure où vous visez une carrière à l’international.

Il existe trois tests du TOEIC. La différence réside dans le contenu de chacun d’entre eux.

  • Le Listening and Reading Test. Il mesure les compétences de compréhension écrite et orale. Quatre sections composent cette partie avec des questions à choix multiples.
  • Le Speaking and Writing Test. Celui-ci mesure, quant à lui, les compétences d’expression écrite et orale, il complète le test TOIEC Listening and Reading.
  • Le test TOEIC Bridge. Ce test mesure avec précision le niveau d’anglais des apprenants non anglophones de niveau débutant à intermédiaire à comprendre et à communiquer en anglais.

Vous pouvez décider de passer un seul de ces tests ou bien les trois. Tout dépend des compétences qu’il vous semble importantes de mettre en avant sur votre profil ou nécessaires dans l’exercice de votre profession. Néanmoins, le Listening and Reading Test demeure la référence pour les entreprises.

Pour réussir les épreuves des tests, il faut bien se préparer en amont. Il existe différents types de préparation pour les examens du TOEIC. Il faut en effet se plonger dans la langue anglaise et les notions d’anglais professionnel ainsi qu’exercer son oreille pour se familiariser avec les épreuves. 

Enfin, depuis peu, grâce au compte personnel de formation (le CPF, qui permet de financer des formations), vous pouvez acquérir une formation qualifiante et certifiante en utilisant votre CPF pour financer des cours d’anglais préparant au test du TOEIC. Certains organismes de formation, tels que quadrivia.fr, proposent ce système de financement.